« Cevital agro-industrie » obtient le Prix algérien de la qualité 2022

Date:

La société « Cevital agro-industrie » a remporté ce mardi le Prix algérien de la qualité pour l’année 2022, un prix institué pour encourager les entreprises économiques à augmenter leur compétitivité et à proposer des produits de qualité.

Le 16e Prix algérien de la qualité consistant en 2 millions da, un trophée symbolique et une attestation d’honneur, a été remis par le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, au PDG du Groupe Cevital, Malik Rebrab.

Spécialisée dans l’industrie agroalimentaire, « Cevital agro-industrie », a été choisie parmi 25 sociétés sélectionnées après le traitement de 29 dossiers, selon les explications avancées lors de la cérémonie de remise du prix.

A cette occasion, une attestation de reconnaissance a été remise par le jury à la société SODEA spécialisée dans le développement agricole, relevant du Groupe Hasnaoui.

Aussi, une attestation d’encouragement a été remise à la société Céréales El-Kantara du Groupe Agrodiv, pour son rôle dans la sécurité alimentaire ainsi que sa contribution remarquable durant la pandémie Covid-19.

Dans son intervention à l’occasion de cette cérémonie rehaussée par la présence de ministres et des membres de la délégation gouvernementale jordanienne en visite en Algérie, M. Zeghdar a présenté ses félicitations à l’entreprise lauréate du 16e Prix algérien de la qualité, en l’encourageant à persévérer dans le travail, à l’amélioration continue de la qualité des produits et à l’augmentation des niveaux de production pour gagner de nouvelles parts sur le marché mondial en se basant sur la qualité et l’innovation.

M. Zeghdar a souligné que l’organisation du concours du Prix Algérien de la Qualité chaque année se veut « une opportunité pour motiver et encourager nos entreprises à promouvoir leur compétence et leur efficacité afin d’atteindre l’excellence en rationalisant les coûts de production et en améliorant la qualité de leurs produits, ce qui leur permet de gagner en compétitivité sur les marchés nationaux et internationaux, et contribuer efficacement à la création de la richesse et des emplois et à diversifier notre économie et nos exportations ».

Et d’ajouter: « notre conscience des enjeux résultant de l’ouverture de notre pays à l’économie internationale, qui nous oblige à relancer et à dynamiser notre économie nationale et son ouverture à l’économie du marché, nous a amenés à accorder davantage d’attention à la promotion du système national de qualité en le soutenant et en renforçant son infrastructure pour inclure toutes ses composantes, à savoir la normalisation, la métrologie, l’accréditation, l’évaluation de la conformité et la certification de la conformité ».

M. Zeghdar a estimé que « l’effort déployé constamment par l’Etat pour soutenir l’activité de la normalisation risque de ne pas porter ses fruits si les critères pertinents ne sont pas utilisés automatiquement et en permanence par tous les acteurs, qu’ils soient des sous-traitants ou des donneurs d’ordre, qui doivent les adopter comme référence », lors de la conclusion de contrats de partenariat ou de transactions en général.

A cet égard, le ministre a indiqué que l’Institut algérien de normalisation « Ianor » possède plus de 11.000 normes utilisées dans tous les domaines, précisant que ce nombre était en constante augmentation, et contribue également à l’émission de normes aux niveaux international et régional.

Relevant que « l’adoption par les intervenants de ces normes demeure loin des attentes », il a souligné la nécessité pour tout un chacun d’adhérer aux opérations de sensibilisation continue de l’activité de normalisation et ses applications qui permettra de renforcer nos efforts visant à réaliser la compétitivité industrielle.

A ce titre, M. Zeghdar a salué la démarche « de certaines entreprises ayant adopté les normes algériennes +ISO-37001+ pour protéger leurs cadres et fonctionnaires de toutes les formes de corruption », affirmant la disposition de son secteur à coopérer avec tous les secteurs et organes en vue « de proposer un environnement sans corruption pour nos entreprises ».

Pour sa part, M. Rebrab a exprimé, dans son allocution, sa joie pour le premier prix obtenu par l’entreprise « Cevital Agro-Industrie », adressant ses remerciements au Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune pour les efforts de l’Etat dans le soutien des entreprises et la relance de l’économie nationale.

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Forum mondial de l’eau : le stand algérien séduit à Bali

Le stand algérien à l’exposition du 10ème Forum mondial...

Forum mondial de l’eau en Indonésie : l’Algérie se distingue par ses positions claires

Le 10e Forum mondial de l’eau s’est achevé vendredi...

Le renforcement du parc hôtelier entraînera la baisse des prix

Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat Mokhtar Didouche...

Agriculture : Création d’une entreprise publique de développement des cultures agricoles stratégiques

Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Youcef...