Le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab a été reçu, mardi en sa qualité d’envoyé spécial du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, par son Altesse, l’Emir de l’Etat du Qatar, pays frère, Tamim ben Hamad Al Thani, à qui il a remis la lettre d’invitation que lui a adressée le président de la République pour participer aux travaux du Sommet arabe prévu à Alger, début novembre prochain, indique un communiqué du ministère.

A cette occasion, « le ministre a transmis à son Altesse l’Emir du Qatar les salutations fraternelles du président de la République avant d’évoquer les différentes dispositions prises par l’Algérie pour assurer le succès de ce sommet qui se veut une étape importante dans le processus de renforcement de l’action arabe commune et permettra à la Nation arabe de relever les défis pluridimensionnels, particulièrement en cette conjoncture internationale », précise le communiqué.

« Le président de la République compte sur la participation active de l’Etat du Qatar et sur son importante contribution à l’unification des rangs arabes et à la promotion des valeurs de solidarité et d’unité », a indiqué M. Arkab soulignant par ailleurs « la volonté du président de la République de développer les relations fraternelles unissant les deux pays dans tous les domaines et de poursuivre la coordination et la concertation sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun, conformément à ce qui été convenu lors de sa visite d’Etat à Doha en février 2022 ».

« Son Altesse, Cheikh Tamim Ben Hamed Al-Thani a chargé Monsieur le ministre de transmettre ses salutations fraternelles à Monsieur le président de la République, l’assurant de sa présence au sommet arabe et de la pleine disposition de l’Etat du Qatar à contribuer efficacement à son succès et à la mise en œuvre de ses recommandations. Il a en outre réaffirmé le soutien de son pays aux efforts laborieux consentis par l’Algérie pour faire de ce sommet un rendez-vous rassembleur », poursuit le communiqué.

L’Emir du Qatar a salué « le niveau de partenariat entre les deux pays, exprimant la volonté de l’Etat du Qatar de lui donner une nouvelle impulsion et d’élargir les opportunités d’investissement à différents domaines d’intérêt commun, notamment en matière d’énergie et d’énergies renouvelables, en concrétisation de la volonté commune des dirigeants des deux pays, au mieux des intérêts des deux peuples frères ».