Démission du président de la FAF: politique et sport ne font pas bon ménage

Date:

La politique et le sport ne font pas bon ménage. La nomination de Charaf Eddine Amara illustre bien cela. Ceux qui ont l’habitude d’imposer des responsables à la tête des différents organisme de l’état devraient y réfléchir sincèrement aux soubresauts de la FAF qui illustre cette « mainmise » sur tout ce qui bouge dans ce pays.

Bref, le vice-président de la Fédération algérienne de football Mohamed Maouche, a été désigné pour assurer l’intérim à la tête de l’instance fédérale jusqu’à la tenue d’une assemblée générale élective, a annoncé jeudi le président démissionnaire Charaf-Eddine Amara.

« J’accepte de faire les frais de cette élimination. Je me suis réuni avec les membres du Bureau Fédéral, pour les informer de ma décision de me retirer de mon poste. L’intérim de la présidence de la FAF sera assuré par un vice-président. J’ai décidé de désigner Mohamed Maouche pour ce qu’il représente comme symbole jusqu’à la tenue des prochaines élections », a-t-il indiqué lors d’un point de presse tenu au siège de la FAF à Alger.

Charaf-Eddine a décidé de convoquer jeudi une réunion extraordinaire du Bureau fédéral pour étudier la situation, suite à l’échec des « Verts » à se qualifier à la prochaine Coupe du monde 2022 au Qatar, avant de faire signifier sa décision de se retirer de son poste.

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

FIFA Series 2024 : une liste élargie de 45 joueurs établie

Le nouveau sélectionneur de l'équipe nationale de football le...

Équipe nationale : Repartir « d’une manière positive » (Petkovic)

Le nouveau sélectionneur de l’équipe nationale de football, le...

Le nouveau sélectionneur national Vladimir Petkovic signe son contrat avec la FAF

Le nouveau sélectionneur de l'équipe nationale de football le...

Coupe de la Confédération : l’USMA bat Supersport United et termine leader 

Le représentant algérien en Coupe de la Confédération africaine...