Ouverture de la 10e édition du

La 10e édition du Salon professionnel international des secteurs de l’énergie et des hydrocarbures à l’échelle méditerranéenne et africaine « NAPEC 2021 » s’est ouverte lundi au Centre des conventions d’Oran (CCO) « Mohamed- Benahmed », en présence de 480 exposants représentant 40 pays. 

La cérémonie d’ouverture du 10e NAPEC s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de l’énergie et des mines, Abdelkrim Aouissi, des P-dg respectivement de Sonatrach, Toufik Hakkar, de Sonelgaz, Chaher Boulakhras et de l’Agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures « ALNAFT », Noureddine Daoudi.

Le NAPEC (North Africa Petroleum Exhibition & Conference), le plus important à l’échelle méditerranéenne et africaine, couvrira les tendances stratégiques et les approches techniques et évoquera les principaux défis et opportunités du secteur énergétique, selon les organisateurs.

Des opérateurs du secteur pétrolier et gazier et des fournisseurs de produits et services en relation avec les secteurs des hydrocarbures et de l’énergie participent à cette manifestation internationale, a indiqué l’agence organisatrice du Salon, « EURL NAPEC ».

Parallèlement à l’exposition, des conférences sont programmées au profit des participants portant notamment sur « l’énergie en Afrique du Nord: ressources, défis et opportunités », « la position du gaz algérien sur le marché mondial et local », « opportunités et défis majeurs pour l’avenir du secteur intermédiaire et aval en Algérie », « stratégies et investissements futurs dans les nouvelles conditions du marché en Afrique du Nord », « projets clés et opportunités à venir dans la région: réalisations et objectifs », ainsi que le « développement régional et avenir de l’industrie du GNL » et la « commercialisation du gaz ».

Le NAPEC est le plus grand salon professionnel international des hydrocarbures et de l’énergie en Afrique et en Méditerranée, dédié au marché nord-africain, consacré aux activités de l’Upstream, le Midstream et le Downstream (Onshore & Offshore) et tous les fournisseurs de produits, services et technologies qui gravitent autour de l’activité pétrolière et gazière, a fait savoir la même source.

Il constitue une opportunité d’échange d’expériences dans le domaine des hydrocarbures et de l’énergie, selon les organisateurs.En 2020, le NAPEC a été annulé en raison de la propagation de la pandémie de Covid-19, rappelle-t-on.