Début du procès de l’ancien ministre de la Justice Tayeb Louh

Le procès de l’ancien ministre de la justice, Tayeb Louh, poursuivi pour entrave à la justice, s’est ouvert dimanche au tribunal criminel de Dar El Beida (Cour d’Alger).

Sont également poursuivis dans cette affaire, le conseiller et frère de l’ancien président de la République, Said Bouteflika, l’homme d’affaires Ali Haddad, tous deux en détention, ainsi que l’ancien inspecteur général du ministère de la justice, Taieb Hachemi.

Le Conseiller instructeur près la Cour suprême avait ordonné le 22 août 2019 le placement de l’ancien ministre de la justice Tayeb Louh en détention provisoire pour « abus de fonction, entrave à la justice, incitation à la partialité et incitation à faux en écriture officielle ».