« Les États-Unis accueillent chaleureusement la nomination de Staffan de Mistura en tant que nouvel envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental », a twetté Antony J. Blinken, secrétaire d’État, du département des affaires étrangères américain.

C’est un revers pour le Maroc qui semble perdre définitivement le prétendu soutien des USA dans le conflit du Sahara occidental.  

 « L’envoyé personnel de Mistura apporte une expertise considérable à ce poste important, pour avoir relevé des défis en Iraq, au Liban et en Syrie, et nous soutiendrons activement ses actions pour promouvoir un avenir pacifique et prospère pour le peuple du Sahara occidental et la région. Nous soutenons fermement le leadership de l’envoyé personnel de Mistura dans la reprise du processus politique mené par l’ONU pour faire avancer une résolution durable et digne du conflit au Sahara occidental », écrit encore Antony J. Blinken qui porte ainsi un coup à la diplomatie marocaine qui a tenté depuis des années de vendre son projet « d’autonomie » au Sahara occidental mais en vain.