Le FFS réunira son Conseil national le 5 février prochain
Siège nationale du FFS

La participation du Front des forces socialistes (FFS) aux élections locales anticipées du 27 novembre prochain, décidée à l’issue d’une session extraordinaire du conseil national du parti, est un choix « stratégique » dicté par « la responsabilité nationale du parti et son attachement à l’unité et à la souveraineté nationales », a déclaré ce samedi le premier secrétaire national du FFS, Youcef Aouchiche. 

Lors d’une conférence de presse tenue au siège national du parti à Alger, M. Aouchiche a estimé que « la participation du FFS aux prochaines élections locales du 27 novembre est un choix stratégique qui s’est imposé pour des raisons politiques, nationales et mêmes organisationnelles ».

La participation du FFS a été dictée, ajoute M. Aouchiche, par la « responsabilité nationale » de ce parti et son attachement à « l’unité et à la souveraineté nationales », et répond à un souci de « préservation de la paix et de la cohésion sociales », qui font l’objet de multiples « menaces internes et externes ».

Le premier secrétaire national du FFS a souligné également que le choix de  la participation répond à une urgence de « préserver les espaces de lutte à l’échelle locale, qui ont été acquis », ajoutant que le FFS œuvre pour la consécration d’une « véritable » et « efficace » représentativité du peuple.

En réponse à une question d’un journaliste, M. Aouchiche a affirmé que le parti va présenter des candidats dans le plus grand nombre de wilayas, pour confirmer « l’ancrage à travers tout le pays du FFS » qui, a-t-il précisé, est un « parti national ».

Par ailleurs, il a tenu aussi à saluer le rôle des « élus locaux à tous les niveaux » et les efforts qu’ils ont consentis pour porter secours aux citoyens lors des derniers incendies de forêt ayant endeuillé plusieurs familles, considérant que l’élan de solidarité qui s’est formé est à encourager. 

Le Front des forces socialistes (FFS) a tenu, vendredi, une session extraordinaires de son conseil national, au cours de laquelle la décision de la participation du parti aux prochaine élections locales anticipées du 27 novembre a été prise à l’unanimité.