Les vaccins inactivés contre le nouveau coronavirus développés par la Chine peuvent fournir une excellente protection contre les symptômes graves causés par le variant Delta, a indiqué cette semaine le journal singapourien de langue chinoise Lianhe Zaobao, citant une récente étude.

Cette étude, menée par des chercheurs dans la ville chinoise de Guangzhou (sud), a été publiée vendredi dans l’hebdomadaire du Centre de contrôle et de prévention des maladies de Chine, selon ce journal.

Elle a constaté que les vaccins inactivés fournissent « une protection excellente contre la pneumonie et des maladies graves causées par le variant Delta – résultats en conformité avec les essais cliniques d’efficacité de phase III contre le prototype original du SRAS-CoV-2 », a ndiqué le Lianhe Zaobao.

Avec la propagation de la pandémie, « le SRAS-CoV-2 évolue dans des directions imprévisibles, avec de nouveaux variants qui diffèrent dans la transmissibilité, la contagiosité chez les groupes âgés et la gravité de maladies.

Alors que les vaccins constituent des outils essentiels pour le contrôle de la pandémie, il est important que leur performance soit évaluée continuellement », a ajouté l’étude citée par le journal.