Maroc: un rassemblement de soutien à la Palestine violemment réprimé à Rabat

Les forces de l’ordre marocaines ont violemment réprimé dimanche à Rabat un rassemblement pacifique de soutien à la Palestine et contre la récente normalisation entre le Maroc et l’entité sioniste, ont rapporté des médias locaux.

Selon les mêmes sources, les manifestants réunis à l’appel du Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation ont bravé  l’interdiction des autorités en essayant de manifester avant qu’un  dispositif sécuritaire impressionnant ne réussisse à les disperser.

« On ne peut que dénoncer cette répression sauvage qui ne sert que les  sionistes, l’impérialisme mondial et la thèse de la normalisation au moment  ou nos frères palestiniens ont besoin du soutien de leurs frères  marocains », a indiqué Abdelhamid Amine, membre du secrétariat du Front  marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation qui a pris  part à ce rassemblement.  

Brandissant des drapeaux palestiniens, les citoyens présents sur place ont  scandé des slogans hostiles au gouvernement marocain et contre l’occupation  israélienne tels que « la normalisation est une trahison, El-Qods est un  legs ».

Outre le rassemblement empêché à Rabat, d’autres manifestations de soutien  à la Palestine ont eu lieu, dimanche, dans d’autres villes marocaines comme  à Casablanca, Mohammedia, Taza et Chefchaouen.

Le bilan des bombardements de l’occupant sioniste sur la bande de Ghaza  s’élève à 248 décès dont 66 enfants, 39 femmes et 17 personnes âgées en  plus de 1910 blessés.