Après des décennies de faillite et de mauvaise gestion: La SNVI bientôt rattachée à la Direction des industries militaires

Date:

La décision était en suspens depuis au moins une année, mais le rappel du ministre de l’Industrie, Ferhat Ait Ali, hier, lors d’une séance de questions orales tenue à l’Assemblée nationale semble précipiter les choses dans le sens d’un rattachement imminent de la SNVI aux Industries militaires. Le ministre a précisé que le dossier « est sur la table du Conseil des participations de l’Etat » qui apporte les dernières retouches à ce dossier, et qu’il « ne  reste plus que la signature ».

Ainsi, le dossier de la mise de la Société nationale des véhicules industriels (SNVI) sous tutelle de la Direction des industries militaires, relevant du ministère de la Défense nationale (MDN), sera traité par le Conseil des participations de l’Etat (CPE) dans les plus brefs délais. Cette démarche « profitera aux deux parties » et même à l’économie nationale, a souligné le ministre expliquant que la SNVI bénéficiera d’un plan de charge et d’un plan stratégique et sera intégrée dans un plan industriel, à la fois, civil et militaire.

De son côté, le MDN ne sera pas obligé de consentir de gros investissements, profitant des équipements et autres infrastructures déjà existants au niveau de la SNVI pour laquelle l’Etat a investi près de 100 milliards de dinars, a affirmé le ministre.

Il faut dire qu’avec la situation actuelle les pouvoirs publics sont de moins en moins engagés à renflouer les pertes enregistrées par la SNVI au vu de la période de récession due à la chute des prix du pétrole. Sa reprise par la direction de la fabrication militaire (DFM), lui permettra de s’aligner sur les objectifs de la production de la Société algérienne d’industrie des véhicules de marque Mercedes Benz (SAFAV-MB), dont elle est partenaire.

La SNVI est par ailleurs partenaire dans plusieurs joint-ventures à l’instar de ZF Algérie avec 20% et ZF Allemagne 80%.  Elle est partenaire aussi dans SAPPL-MB, société Algérienne pour la production de poids lourds de marque Mercedes-Benz à Rouïba.  SNVI 17%, EPIC EDIV (MDN) 34% et AABAR (Emirates Arabes Unis) 49% avec DAIMLER (partenaire technologique). Enfin, elle a signé avec la société Renault Algérie Production, où SNVI détient 34% le FNI (Fonds National d’Investissement) 17% et Renault 49%.

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Zamalek SC remporte la Coupe de la CAF

Le Zamalek SC a remporté la finale retour de...

Forum d’affaires algéro-polonais : vers l’établissement de partenariats économiques plus denses

Un forum d'affaires algéro-polonais a été organisé dimanche à...

Situation à Rafah : réunion lundi du CS à la demande de l’Algérie et de la Slovénie

Le Conseil de sécurité (CS) tiendra lundi une séance...

Lancement officiel du Recensement général de l’agriculture

Le Recensement général de l'agriculture (RGA) visant à connaitre...