Anis Rahmani sera jugé le 1er février

Prévu aujourd’hui à la Cour d’Alger, le procès opposant le patron du groupe médiatique Ennahar à l’ex-directeur du centre Antar le Colonel Smail a finalement été reporté au 1er février. Rappelons que, le journaliste et P-DG du groupe Ennahar, Mohamed Mokaddem, dit Anis Rahmani, a été condamné par le tribunal de Bir Mourad Rais à 5 ans de prison ferme assortie de 100 000 DA d’amende.

Anis Rahmani est poursuivi pour les chefs d’accusation, d’enregistrement et de diffusion d’une communication téléphonique avec un officier supérieur de l’armée.

La Cour d’Alger a reporté le procès du DG du groupe Ennahar, Mohamed Mokaddam, dit Anis Rahmani, à la date du 1er février prochain, à la demande de la défense.

Les faits reprochés Anis Rahmani concernent l’enregistrement audio qu’il a pris avec le colonel Ismail, après que les forces de sécurité eurent arrêté un journaliste, en octobre 2018, auteur d’un article qu’il a publié sur le site Alg24, et après qu’Anis Rahmani eut de son côté, mis sur la place publique un enregistrement téléphonique avec un officier de l’armée agissant dans le cadre de ses fonctions.