Fonction publique : Vers la révision et la mise à jour des statuts particuliers

Pour remédier aux déséquilibres contenus dans les statuts particuliers de nombreux secteurs qui empêchent, notamment, l’application du décret présidentiel 14/266 du 28 septembre 2014, fixant la grille indiciaire des traitements et le régime de rémunération des fonctionnaires, les services de la Fonction publique sont en train d’élaborer des projets de décrets devant modifier et compléter les anciens décrets pour les mettre à jour   .

Ces décrets en préparation régulariseront, entre autres, la situation des titulaires de diplômes d’études universitaires appliquées (DEUA) qui ont bénéficié en 2014 d’un glissement catégoriel de 10 à 11, mais qui est resté malheureusement sans incidences financières, en raison justement, des anomalies contenues dans les statuts.

Selon la direction de la Fonction publique qui a annoncé avoir reçu pour le moment 36 projets de révision de statuts particuliers, toutes les anomalies et discordances contenues dans les statuts en vigueur seront éliminées et tous les grades créés non encore mis en œuvre, seront activés.

Les secteurs qui n’ont pas encore fait des propositions de révision de leurs statuts particuliers sont invités, par la Fonction publique à le faire.