Réseau ferroviaire: 233 actes de sabotage en 2020

Dans un communiqué diffusé sur sa page facebook, la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) a indiqué que les perturbations enregistrées, ces derniers jours, dans le trafic ferroviaire, notamment, sur les lignes Alger-Thénia, Alger-El Afroun et Alger-Zeralda, sont dues à des actes de sabotage .

« La SNTF enregistre depuis la reprise des activités des trains voyageurs le 1er janvier, des perturbations sur les horaires des trains, notamment sur les relations Alger-Thénia, Alger-El Afroun et Alger-Zeralda. Celles-ci sont dues à des vols de câbles électriques et d’équipements posés tout au long de la voie, particulièrement dans les endroits isolés » est-il mentionné dans le communiqué.

Ces actes de malveillance sur les installations ferroviaires ont obligé les conducteurs de train à adapter leur allure à la situation et à rouler à vitesse réduite pour ne pas mettre en danger la sécurité des trains et des passagers. C’est ce qui explique, note le communiqué de la SNTF les retards et autres perturbations des horaires survenus ces jours-ci. 

Le bilan des exactions sur le réseau ferroviaire durant l’année 2020, est édifiant. La SNTF a souligné que plus de 233 actes de malveillance, dont 25 sur les câbles électriques, 80 actes sur les appareils de voie et 52 actes sur les téléphones et les signaux, ont été recensés durant l’année écoulée ce qui a d’ailleurs généré un grave préjudice à l’entreprise en particulier et au transport des voyageurs en général.