Affrontements devant le congrès américain

C’est une première dans l’histoire des Etats unis. Des partisans de Trump ont pris d’assaut ce mercredi le capitole (Congrès américain) afin d’empêcher les sénateurs de valider les résultats de la dernière élection américaine qui a permis à Joe Bieden d’emporter in extremis la présidentielle.

C’est le président sortant, Donald Trump, qui n’a pas encore digéré sa défaite, qui a appelé ses partisans à se rendre dans le capitole pour perturber la proclamation officielle des résultats.

Des affrontements ont éclaté devant l’édifice entre les manifestants et des policiers. Plusieurs blessés sont à déplorer. Les partisans de Trump ont réussi par ailleurs à s’introduire à l’intérieur de l’édifice. Du jamais vu! Devant cette situation très dangereuse la réunion du congrès américain a été interrompue alors que le vice-président américain, qui assistait à la cérémonie, a été évacué par sa garde rapprochée.

Devant cette situation inédite aux états Unis, la maire de Washington a décidé de faire appel à la garde nationale et a décrété le couvre feu dans la capitale à partir de 18h, heure locale.

Donald Trump semble joué sa dernière carte mais risque aussi d’allumer un vrai brasier dans dans ce pays.