Fin de mission pour 11 administrateurs désignés par la justice pour gérer les entreprises dont les patrons sont en prison
l'ETRHB sort de son mutisme

Il a été mis fin ce mercredi à la mission de 11 administrateurs désignés par la justice depuis 2019 pour gérer les entreprises dont les patrons ont été mis en prison, rapporte Ennahar online

La gestion de ces entreprises est confiée désormais à des cadres issus de ces mêmes entreprises. Les entreprises concernées par ce changement de gestionnaires administratifs sont: le groupe Tahkoukt, le groupe ETRHB, le groupe KouGC, le groupe Condor, AMENHYD SPA, le groupe Sovac, le groupe Melzi, Global groupe, le groupe Mazouz, le groupe Ival et le groupe Kherbouche.

Ces changements annonce-t-il la reprise d’activité de ces entreprises dans le cadre des nouvelles lois ? Les milliers d’emplois perdus dans le sillage de l’emprisonnement des patrons de ces entreprises vont-ils être récupérés?