Procès Ben Fassih: Ouyahia, Zaalane et Ghoul entendus par le juge

Le tribunal de Sidi M’Hamed d’Alger a entendu les déclarations de l’ancien Premier ministre, Ahmed Ouyahia, ainsi que les anciens ministres Amar Ghoul et Abdelghani Zaâlane, dans le procèsde l’homme d’affaire Mohamed Fassih, qui devait répondre de chefs de « privilèges indus » pour la réalisation des projets dans le secteur du tourisme.

Les deux anciens premiers ministres, Ahmed Ouyahia, Abdelmalek Sellal sont accusés dans cette affaire de corruption, dans laquelle sont impliqués également les ministres Amar Ghoul, Abdelghani Zaâlane, en sa qualité d’ancien wali de Skikda ainsi que ses deux successeurs dans la même wilaya, Mohamed Derbali et Ben Hocine Fawzi.

Donc, c’est le pôle spécialisé dans la lutte contre la criminalité économique et financière au tribunal de Sidi M’hamedqui a traité l’affaire de corruption dans laquelle l’homme d’affaires et négociant dans le domaine du tourisme et de l’hôtellerie à Skikda Mohamed Ben Fassih était impliqué. Il était rejoint dans les actes d’accusation du dossier de dix-sept autres prévenus, dont l’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia et les ministres des Transports et des Travaux publics. Ouyahia, Zaalane et Ghoul ont été longuement entendus par le juge.   

Au final, 11 millions de dinars d’amende ont été requis à l’encontre du principal accusé, Fassih, et entre 10 000 et 100 000 dinars aux autres accusés. Les réquisitions ont été programmées pour mardi.