Le cerveau du programme nucléaire iranien assassiné par le MOSSAD

Le physicien  iranien Mohsen Fakhrizadeh, cheville ouvrière du programme nucléaire de la république islamique d’Iran a été assassiné hier en plein jour dans son véhicule alors qu’il traversait la petite ville d’Absard, sise à l’est de Téhéran. Trois autres personnes qui l’accompagnaient  auraient  été également tuées lors de cet attentat.

Outre d’être un responsable de haut rang dans le programme nucléaire du pays, Mohsen Fakhrizadeh   était également  général de brigade des Gardiens de la révolution.

Le président iranien Hassan Rohani  a réagi  ce samedi dans un communiqué  en accusant Israël d’être derrière ce crime et d’avoir agi  en mercenaire pour le compte de l’Oncle Sam. Il a promis que ce crime ne restera pas impuni.