L’ex-parlementaire, Khaled Tazaghart relaxé

La cour de Béjaia a prononcé ce dimanche la relaxe en faveur de l’ex-parlementaire Khaled Tazaghart. Il retrouvera de ce fait sa liberté aujourd’hui.

Arrêté le 26 septembre dernier, Il a été condamné, pour rappel, par le tribunal d’Akbou à un an de prison ferme avec mandat de dépôt, sous les chefs d’inculpation d’«incitation à attroupement non autorisé», de  «publication qui touche à l’ordre public» et de «violation des mesures de confinement sanitaire».

Ayant démissionné de l’APN en mars 2019, dès le début du Hirak, Khaled Tazaghart s’est depuis fortement impliqué dans ce mouvement anti-système où il est devenu rapidement l’une des figures les plus dynamiques .