Macron veut en finir avec l’ingérence étrangère dans des mosquées françaises

Le président français Emmanuel Macron qui a reçu hier une délégation du Conseil français du culte musulman a annoncé son intention de mettre fin à toute ingérence ou affiliation des mosquées françaises à des Etats étrangers.

Dans ce cadre, il veut mettre fin, dans les quatre années  qui viennent au détachement  des  300 imams étrangers venus de Turquie, du Maroc et de l’Algérie qui officient actuellement en France.

Comme première mesures , Macron a demandé  au CFCM de créer une instance chargée de  la formation  des imams en France  et de rédiger, en association avec le ministère de l’Intérieur, une « charte des valeurs républicaines » que toutes les instances islamiques de France doivent respecter.

Pour le président Français, l’islam en France est une religion et non un mouvement politique, de ce fait, il a affiché sa volonté de n’accepter  aucun débordement dans « l’espace républicain » ne sera toléré.