Dans une conférence de presse animée ce vendredi au siège de la fédération d’Alger du parti, le Premier secrétaire national du Front des Forces Socialistes (FFS), Youcef Aouchiche, a appelé au lancement dans les meilleurs délais « d’une dynamique politique devant transformer la révolution du 22 février 2019 en projet politique pour la construction d’un processus politique qui préserve l’unité nationale, l’intégrité territoriale, et consacre la souveraineté populaire et nationale »

Pour le FFS tous les indicateurs actuels qu’ils soient politiques ou socio-économiques  sont au rouge. Il cite à  ce propos, le déficit budgétaire, la dette publique, la dévaluation continue du dinar, les difficultés  des entreprises, le chômage galopant, la précarité sociale qui gagne du terrain…etc.

Partant de son constat, le FFS  souligne que seule « une solution politique démocratique et consensuelle devant déboucher sur un pacte politique national regroupant l’ensemble des forces vives de la nation » pourrait mettre l’Algérie à l’abri et la mener à bon port

Le FFS met en garde à ce propos contre les fausses solutions susceptibles de saper la cohésion nationale et d’ hypothéquer l’avenir du pays. Exprimant « sa disponibilité à s’engager aux côtés des forces nationales et patriotiques pour une issue politique qui réhabilite l’État National et consacre la démocratie politique, économique et sociale», Le FFS se dit plus que jamais déterminé à poursuivre son combat pour la concrétisation du changement tant espéré par le peuple algérien.