Pression sur les agences postales : le ministère sollicite l'aide de la société civile

Comme à l’accoutumée, le 20 de chaque mois, journée de versement des pensions de retraites, c’est le rush, les jeux de coudes et les bousculades aux portes des agences postales.

Devant la persistance de ces comportements susceptibles de contribuer à la propagation de la pandémie du Covid-19, le ministère de la Poste et des Télécommunications a sollicité ce samedi, via sa page Facebook, l’aide de représentant de la société civile pour organiser et encadrer les files d’attente devant les bureaux de postes.

« En raison du rush des retraités pour retirer leurs pensions et soucieux du respect des mesures préventives mises en place pour endiguer la propagation du Covid-19, nous faisons appel aux représentants de la société civile pour participer, aux côtés de travailleurs de l’entreprise, à l’organisation des files d’attente devant les guichets et à faire respecter les mesures de prévention( distanciation , desinfection…) » lit-on dans l’appel du ministère.

S’agissant du problème de manque de liquidités, le ministre des finances, a assuré, il ya quelques jours, que le problème sera résolu avant la fin du mois d’octobre prochain.