La Tunisie importe des phosphates d'Algérie

La Tunisie se tourne pour la première fois à l’importation de phosphates pour produire des engrais chimiques. Cette matière première est importée d’Algérie par le groupement chimique tunisien, une entreprise spécialisée dans la fabrication d’engrais chimiques.

 Selon Abdelwahab Ajroud, le DG de ce groupement, la première cargaison de phosphates importés d’Algérie arrivera en Tunisie avant la fin du mois de septembre en cours, dans le cadre du plan du groupement d’importer 40.000 tonnes de phosphate par mois pour assurer la production d’engrais chimiques de manière normale et non volatile. Dans une déclaration à l’agence tunisienne de presse TAP, Ajroud a expliqué que l’objectif derrière l’option de l’importation de phosphates est de « poursuivre la production d’une manière qui devrait atteindre un taux d’au moins 75% de la capacité de production des usines du groupement qui a chuté ces dernières années à un niveau de 40%».

 Le même responsable a relevé que la situation qu’a atteint  le groupement en termes d’accumulation de ses pertes financières, qu’il a estimé à environ 760 millions de DA depuis 2012 et en termes de baisse de sa capacité de production, qui devrait chuter à 35% au cours de l’année 2020, ne peut se poursuivre. Selon lui, le groupement doit bénéficier d’une autre source d’approvisionnement en phosphates, en plus de la Compagnie des phosphates de Gafsa.

Il convient de souligner que c’est la première fois que la Tunisie importe des phosphates, alors qu’elle était, jusqu’en 2010, classée cinquième parmi les grands producteurs mondiaux de phosphates.