Le journaliste Khaled Drareni condamné à 2 ans de prison ferme
Khaled Drareni condamné

Le journaliste Khaled Drareni a été condamné en appel à deux ans de prison ferme pour « incitation à un attroupement non armé et atteinte à l’intégrité du territoire national ». Cette sentence a suscité de nombreuses protestations en Algérie et à l’international.

Incarcéré depuis le 28 mars à la prison de Koléa, à l’ouest d’Alger, le journaliste Khaled Drareni a été condamné en appel, mardi 15 septembre, à deux ans de prison ferme par la cour d’Alger.

La même peine a été requise à l’encontre de Samir Belarbi et Slimane Hamitouche, poursuivis dans la même affaire et condamnés, en août dernier, à deux (2) ans de prison, dont quatre (4) mois de prison ferme.

Le 10 août passé, le journaliste Khaled Drareni a été condamné par le Tribunal de Sidi M’hamed d’Alger à trois (3) ans de prison ferme tandis que les activistes Samir Belarbi et Slimane Hamitouche ont écopé de 2 ans d’emprisonnement dont 4 mois fermes pour « atteinte à l’unité nationale » et « incitation à un rassemblement non armé ».