Depuis sa cellule de la prison d’El-Koléa, Karim Tabbou s'exprime

Le tribunal de Kolea (Tipaza) a décidé ce lundi, de reporter le procès de Karim Tabou, porte-parole officiel de l’Union démocratique et sociale (UDS) (parti non agréé), au 26 octobre prochain.

Le report du procès de Karim Tabou, poursuivi pour « atteinte au moral de l’armée » depuis septembre 2019, intervient sur demande de sa défense. Il s’agit du cinquième report consécutif.La défense de l’accusé, placé sous contrôle judiciaire, a motivé sa demande de report par « la nécessité d’une bonne préparation du procès », selon les déclarations d’un de ses avocats en marge de l’audience.

Le parquet du tribunal de Koléa avait renvoyé l’affaire devant le juge d’instruction qui a ordonné le 11 septembre 2019 le placement en détention provisoire de Karim Tabou qui a été arrêté le 12 septembre 2019.La chambre d’accusation de la Cour de Tipaza avait décidé le 25 septembre 2019 de placer l’accusé sous contrôle judiciaire et ordonné sa libération.