9eme opération d'exportation en 2020: Tonic industrie surmonte sa crise
Tonic Industries

Le groupe public de l’industrie du papier et de l’emballage « Tonic Industrie  » de Bou Ismail (Tipasa) a réalisé, dimanche, sa 9eme opération d’exportation vers l’Inde.

« Cette opération porte les prémices d’un dépassement de la crise traversée, durant les derniers mois », a indiqué le président directeur général du Groupe Algerian Chemical Specialities (ACS/SPA), Abdelghani Benbetka.

Après avoir rappelé que le Groupe Tonic emballage a enregistré, à la fin de l’année dernière, un large mouvement de protestation de prés de cinq mois, avant une reprise progressive de son activité depuis mai dernier, le P-dg d’ACS/SPA, qui a présidé l’opération d’exportation de 116 tonnes de déchets de carton recyclable vers l’Inde, a estimé que ce dernier possède les « capacités et moyens pour occuper une place de choix sur le marché mondiale, dont les marchés africains », a-t-il dit.

Il a signalé la mise en place, en coordination avec le conseil d’administration du Groupe Tonic d’une stratégie à long et court termes, pour la relance de l’entreprise. Une stratégie principalement axée sur l’ »exportation », en conformité avec le plan du Gouvernement visant l’incitation des entreprises publiques à intégrer les marchés mondiaux, a-t-il dit.

Le responsable a assuré, à ce titre, que cette opération d’exportation de 116 tonnes de carton recyclable a permis un relèvement du taux de croissance de l’entreprise de l’ordre de 22%, comparativement aux opérations réalisées à la même période de l’année dernière.

Les neuf actions d’exportation réalisées par le Groupe durant cette année, ont porté sur 270 tonnes de produits, dont trois millions d’unités alvéoles standard (pour œufs) vers la Tunisie.

Rassurant les travailleurs, M. Abdelghani Benbetka leur a affirmé que leur entreprise « a dépassé la phase de danger, grâce à la fédération des efforts de tous, ministère de tutelle, administration, travailleurs, et partenaire social réunis », a-t-il souligné.

« Le groupe Tonic a réalisé un chiffre d’affaires de 70 millions de DA durant le mois d’août écoulé, avec un objectif d’atteindre un chiffre d’affaires de 100 millions de DA durant le mois en cours », soit de quoi couvrir en toute aisance la masse salariale des travailleurs, estimée à 90

millions de DA/mois. Un volet qui a précédemment constitué un véritable « casse –tète  » pour l’entreprise, qui avait enregistré un déficit financier de prés de 10 milliards de da, a expliqué le P-dg.

Le Groupe Algerian Chemical Specialities (ACS/SPA) œuvre actuellement, en coordination avec le conseil d’administration du groupe Tonic, en vue de « rétablir » l’image de cette entreprise qui a été très affectée auprès de ses clients, suite au mouvement de protestation, tout en remédiant au pertes financières estimées à 600 millions de da, à cause de l’arrêt de production pour cinq mois, a encore souligne le responsable d’ACS/SPA.

 signalé que la stratégie de relance du groupe en est à la phase de « restructuration « . Un dossier très complexe, et nécessitant beaucoup de temps » a-t-il indiqué, insistant néanmoins, qu’il « n’y a plus lieu d’avoir des craintes pour l’entreprise qui aura un avenir prometteur », selon lui.

Sur un autre plan, M. Benbetka a souligné l’ »impératif de mise en œuvre du plan de départ volontaire des travailleurs », car l’entreprise enregistre un excédant dans le nombre des travailleurs, estimé à près de 800 sujets.

« Le départ est volontaire et il sera effectué en conformité avec les procédures de la loi sur le travail, avec un contrôle de l’inspection du travail et l’implication du partenaire social », a-t-il rassuré.

Il a signalé, à ce titre, le départ, dans une première étape, de 270 travailleurs avec leur indemnisation, tandis que l’opération se poursuivra progressivement avec le départ attendu de 250 autres travailleurs.

Le groupe Tonic compte près de 2.400 travailleurs.