Ouverture du procès de l'homme qui prétendait rester au pouvoir jusqu'en 2034
Djamel Ould Abbès rattrapé par la justice

Le tribunal de Sidi M’Hamed à Alger, a reporté ce mercredi le procès de l’ancien secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbes. ce dernier qui avait occupé également le poste de ministre de la solidarité, est poursuivi, faut-il le rappeler, dans de nombreuses affaires, notamment des affaires de corruption liées à la dilapidation de deniers public, à la conclusion d’un marché en violation des dispositions législatives et réglementaires en vigueur, à l’octroi d’indus privilèges et à l’abus de fonction.

Le mis en cause est en prison depuis plus d’une année (7 juillet 2019) sur ordre du  conseiller instructeur près la Cour Suprême.