Mandat d’arrêt international contre l'ancien commandant de la gendarmerie Belksir Ghali

La justice militaire a émis ce mardi un mandat d’arrêt international contre l’ancien commandant de la gendarmerie nationale, le général-major, Ghali Belksir. Ce dernier, en compagnie de deux autres officiers, est accusé de « haute trahison ».

« Conformément aux dispositions de l’article 11, alinéa 3 du code de procédures pénales, monsieur le Directeur de la Justice Militaire au Ministère de la Défense Nationale informe l’opinion publique des poursuites judiciaires engagées par le parquet militaire de Blida pour le chef d’accusation de haute trahison (possession d’informations et de documents secrets pour les remettre à des agents d’un pays étranger), à l’encontre de l’Adjudant-chef à la retraite BOUNOUIRA Guermit, du Commandant DAROUICHE Hichem, et du Général à la retraite BELKSIR Ghali, conformément à l’article 63, alinéa 2 du Code Pénal », indique à ce sujet un communiqué du ministère de la défense nationale (MDN).

La meme source informe également que le juge d’instruction militaire de Blida a mis en détention provisoire les deux accusés BOUNOUIRA Guermit et DAROUICHE Hichem en vertu d’un mandat de dépôt à l’établissement pénitentiaire militaire de Blida, et a émis un mandat d’arrêt à l’encontre de l’accusé BELKSIR Ghali.