La Russie répond à ses détracteurs au sujet de son vaccin spoutnik V contre le Covid19

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid a réaffirmé mardi que l’Algérie attachait « la plus haute » importance à l’acquisition du vaccin contre le virus Covid-19 lors d’une audience accordée à l’ambassadeur de Chine en Algérie, a indiqué un communiqué du ministère.

Le Pr Benbouzid a souligné, lors de cette audience accordée à l’ambassadeur de la République populaire de Chine en Algérie, Li Lianhe, que « notre pays attache la plus haute importance à l’acquisition du vaccin contre le virus Covid-19, puisque les discussions se sont étendues à l’état de disponibilité du vaccin dans les laboratoires de production chinois ».

Dans sa présentation sur l’état de disponibilité du vaccin chinois, l’ambassadeur chinois a déclaré qu’il « sera prêt dans la courte période à venir ».

Cette audience, qui a eu lieu en présence du ministre délégué chargé de la Réforme hospitalière, le Pr Smaïl Mesbah, s’est déroulée dans le cadre de la coopération bilatérale entre la République populaire de Chine et l’Algérie dans le domaine de la santé, notamment dans ces conjonctures marquées par la propagation de la pandémie Covid-19.

La directrice générale de la pharmacie et des équipements médicaux, le directeur général de l’Institut Pasteur d’Algérie et la directrice générale de la Pharmacie Centrale des hôpitaux ont été conviés à cette audience.

L’ambassadeur de la République populaire de Chine a salué, par ailleurs, la coopération « fructueuse et particulière » entre les deux pays, dont les origines remontent aux années soixante du siècle dernier, notamment par la concrétisation de plusieurs actions mettant en valeur l’amitié des deux pays, à travers des échanges et des missions scientifiques et médicales en Algérie.