Surfacturation: le gouvernement Tebboune ira t-il jusqu'au bout?

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a ordonné la mise en place d’une équipe multidisciplinaire pour la lutte contre la surfacturation afin de l’écarter définitivement du paysage national, a indiqué un communiqué  de la Présidence de la République.

Présidant la réunion périodique du conseil des ministres, tenue dimanche par visioconférence, M. Tebboune a ordonné « la mise en place d’une équipe multidisciplinaire pour la lutte contre la surfacturation pour l’écarter définitivement du paysage national, à travers notamment le renforcement de la coopération avec des instances internationales comme l’Union Européenne  (UE), y compris en adhérant à des instruments juridiques internationaux qui peuvent rendre plus effective une telle lutte », a précisé la même source.

Cette instruction a été donnée par M. Tebboune après avoir entendu une présentation du ministre du Commerce relative à la feuille de route concernant la relance des activités du secteur du commerce, souligne le document.

Ainsi, et après avoir relevé la pertinence de la démarche présentée qui va dans le sens de la moralisation de l’activité commerciale et de la lutte contre la fraude, le Président de la République a également instruit le ministre du Commerce en vue de renforcer les capacités d’intervention du ministère du commerce, notamment en ressources humaines qualifiées pour pouvoir concrétiser le programme arrêté.

M.Tebboune a aussi exhorté le ministre de procéder à l’assainissement des inscriptions au registre de commerce pour mettre fin à son utilisation frauduleuse et aux fausses attestations, en veillant notamment aux conditions d’âge et en renforçant la numérisation et la coopération avec les services de la douane et des impôts, ainsi qu’avec les services de sécurité.

Engager, après concertation avec les services du ministère de la Défense nationale (MDN), la reprise du commerce transfrontalier dans les zones du Sud du pays tout en renforçant les mesures de sécurité et de contrôle, a été également ordonnée par M. Tebboune.