Incendies, manque de liquidités, arrêt de la station de dessalement de Fouka… : Djerad parle d’actes de sabotage

Les derniers incidents ayant marqué l’actualité nationale sont des actions concertées de sabotage visant à provoquer des troubles dans le pays, a révélé ce dimanche le premier ministre Abdelaziz Djerad

Les incendies ayant touché de nombreuses wilayas détruisant plus de 8800 hectares du couvert végétal, l’arrêt subit de la station de dessalement de Fouka, le manque de liquidités dans des bureaux de postes, seraient selon le Premier ministre, le fait de mains criminelles qui veulent semer la fitna dans le pays.

Il a , en outre, indiqué que certains auteurs  de ces méfaits, notamment, des pyromanes, sont identifiés et arrêtés et qu’ils pourraient prochainement passer à la télévision nationale pour avouer leur forfaits.

Les citoyens sur le gril ces derniers jours en raison de tous ces événements couplés à la crise sanitaires, attendent impatiemment les résultats des enquêtes diligentées à cet effet et souhaitent que toute la lumière soit faite sur ces incidents qui ont mis à mal de nombreuses régions du pays,