Condamnation de Siham Japonia

Placée  en détention provisoire  mardi soir, la chanteuse Siham Khedim connu sous son nom de  « Siham Japonia » a été condamnée ce jeudi par le tribunal d’Oran a 18 mois de prison ferme et 120.000 DA d’amende pour les chefs d’inculpation d’ « outrage à corps constitué » « insulte à un fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions » et « diffamation et prise d’images sans autorisation préalable ».

Poursuivie en justice par la direction du CHU d’Oran, la prévenue avait   partagé sur les réseaux sociaux des vidéos du service des urgences du CHU qu’elle avait  filmé , tout en proférant dans ces vidéos’ des insultes  et des propos outrageants à l’endroit   du personnel médical et administratif de l’établissement.

A noter que les tribunaux de Mila et de M’sila ont de leurs coté infligé de lourdes sanctions à l’encontre d’auteurs  de violences et d’agressions contre le corp médical.

A peine 24 heures depuis son annonce,l’instruction gouvernementale appelant à sévir contre les auteurs de troubles dans les hôpitaux, est  ainsi rapidement suivie d’effet