Complexe Sider El Hadjar : 7 individus sous contrôle judiciaire pour vol de matériels
Un autre vol au complexe El Hadjar

A peine remis du vol d’un gros câble électrique de 5500 V, long de 3000 m, qui a paralysé durant 15 jours, son unité de préparation des matières et agglomérés (PMA), le complexe sidérurgique d’El Hadjar, vient, encore une fois, d’être victime d’un autre vol.

Cette fois-ci, selon Le Jeune Indépendant, ce sont 10 disjoncteurs industriels, 8 cartes spécifiques de marque Siemens et un module de communication qui ont été volés, sabotant ainsi le fonctionnement de ce fleuron de l’industrie lourde algérienne qui emploie plus de 6000 travailleurs. 

Pour les travailleurs ces vols répétitifs n’ont d’autres objectifs que de saboter ce complexe pour le mettre carrément hors jeu. Sinon comment expliquer le vol de matériel non écoulable sur le marché, comme c’est la cas pour ces disjoncteurs et ces cartes spécifiques ?

Djezzy Binatna

Dans la tourmente depuis plusieurs années, le complexe D’El Hadjar a pour rappel reçu lundi  dernier, la visite du ministre de l’Industrie Ferhat Aït Ali qui a insisté, à cette occasion sur la nécessité de relancer le complexe Sider El Hadjar sur « une base économique solide qui repose sur la logique de l’industrie industrialisante » . 

En attendant les auteurs de ces vols à répétition courent toujours dans la nature.