« Qui sont ces ténors autoproclamés du Hirak algérien? » : Zoubida Assoul décide de saisir la justice

Après Addi Lahouari qui a annoncé, il y a quelques jours, son intention de déposer plainte contre l’auteur et la maison d’édition du livre-enquête «Qui sont ces ténors autoproclamés du Hirak  algérien?, c’est au tour de l’avocate et présidente de l’Union pour le changement et le progrès (UCP), Zoubida Assoul de déclarer qu’elle saisirait, elle aussi, la justice contre Ahmed Bensaada, l’auteur de l’ouvrage et sa maison d’édition.

« Je crois que nul n’a le droit de mesurer le patriotisme des Algériens, c’est pourquoi je me réserve le droit d’ester en justice l’auteur et sa maison d’édition » a-t-elle, en effet, déclaré au quotidien « Reporters » dans un entretien paru ce mercredi.

Le livre en question qui  cite quelques personnalités algériennes dont Lahouari Addi et Zoubida Assoul comme étant des « ténors autoproclamés » du Hirak, parle en substance, des collusions dangereuses de ces « ténors » avec des puissances étrangères, à travers des ONG comme le NED, Freedom House, l’USAID… pour dénaturer et dévier le hirak de son cours authentique et le transformer en entreprise de déstabilisation du pays.  

Djezzy Binatna

A lire aussi: « Qui sont ces ténors autoproclamés du Hirak algérien ? »: Ahmed Bensaada continue à faire des vagues

Réfutant les faits qui lui sont reprochéset le réquisitoire contenu dans l’ouvrage à son encontre, Zoubida Assoul affirme qu’elle ne s’est jamais autoproclamée héroïne du Hirak et qu’elle est une militante de terrain depuis 2012 qui se bat pour la construction d’un état de droit et de liberté.

C’est sûr, l’ouvrage de Bensaada qui a déjà fait couler beaucoup d’encre continuera à susciter de houleux débats et à faire encore parler de lui durant de longs mois tant le sujet est d’une sensibilité extrême.