Suspense autour du Sacrifice de l’Aïd El Adha

Compte tenu de la situation de la situation épidémiologique qui ne cesse d’inquiéter les autorités publiques, la question de l’annulation du sacrifice rituel de l’Aïd El-Kébir commence à se poser avec acuité et à intéresser de plus en plus l’opinion publique.

Il y a quelques jours, un sénateur FLN a plaidé pour son annulation et a suggéré la reconversion de l’argent destiné à l’achat des moutons en contributions pour la lutte contre la pandémie du coronavirus.

Ce lundi, c’est le Comité scientifique chargé du suivi de la pandémie de coronavirus en Algérie qui a émis des réserves quant à la célébration de cette fête dans les conditions actuelles.

Djezzy Binatna

Réuni aujourd’hui avec le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs et la  commission ministérielle de la fatwa, le comité scientifique a, en effet,exprimer ses inquiétudes sur les retombées que pourrait entrainer cette fête dans la propagation du coronavirus. Aussi préconise-t-il d’examiner avec sérieux la question.

La commission de fetwas qui ne s’est pas encore prononcée sur la question le fera certainement au courant de cette semaine. Et toute porte à croire, en raison des avis pondérée des uns et des autres, que l’on ira vers son annulation.