Mohamed Ait Ouali, nouvel ambassadeur du Maroc en Algérie
Une conférence emperchée par des barbouzes à Paris

Le roi Mohammed IV a remplacé hier au cours d’un Conseil des ministres son ambassadeur en Algérie. C’est Mohamed Aït Ouali qui a été désigné comme nouvel ambassadeur en remplacement de Lahcen Abdelkhalek qui occupait le poste depuis 2016.

Intervenant dans une période de tensions diplomatiques  entre les deux pays, cette nomination  obéit certainement à quelques stratégies qui ne manqueront pas de se manifester dans les prochaines semaines ? Serait-ce pour effacer « l’amertume » laissée par les propos déplacés de l’ex-consul du Maroc à Oran et aplanir les différends sur la base militaire marocaine en construction à un jet des frontières algériennes ?

Né en 1959 à Meknes, Mohamed Ait Ouali qui est un Chleuh a occupé plusieurs postes diplomatiques et il est également auteur de deux ouvrages sortis respectivement en 1997 et en 2001 « La philosophie politique dans la pensée arabe, cas de Abou Hamed Al Ghazali » et « Le pouvoir politique ».

Djezzy Binatna