Interchangement de dépouilles : Le directeur de garde du CHU d’Oran suspendu

Le directeur de garde ainsi qu’un médecin de garde du centre hospitalier universitaire (CHU) d’Oran ont été suspendus ce lundi en raison de l’erreur dans l’inter-changement de dépouilles de deux personnes mortes du coronavirus, annonce cet-après -midi un communiqué de la cellule de communication de l’établissement. L’affaire remonte à samedi passé quand une famille s’est vu remettre la dépouille d’une femme au lieu de la dépouille d’un homme.

Cette erreur dans la remise des dépouilles qui a généré un tollé sur les réseaux sociaux, est expliquée par le communiqué du CHU par « la terrible pression que subit le CHU, et les centaines de cas suspectés du coronavirus qui arrivent chaque jour, ainsi que la forte augmentation des cas positifs et les décès qu’a enregistré l’hôpital, qui prend en charge les enterrements ».

Dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux, des membres de la familles des défunts réclament le corps de leur parent pour l’enterrer et faire leur deuil.

Djezzy Binatna