Feux de forêts, pénurie de liquidités, coupures d'eau et d'électricité : Tebboune ordonne l'ouverture d'une enquête

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune a accordé samedi une entrevue à la chaîne française France 24, au cours de laquelle il a évoqué les relations algéro-françaises, les développements en cours dans la région et nombre d’autres questions.

Le chef de l’état, en réponse à une question du journaliste de France 24 n’a pas écarté l’éventualité de la libération d’autres détenus du Hirak, conformément dit-il, aux dispositions que lui confère la loi.

Sur la question des relations Algéro-françaises, notamment le dossier sur la mémoire, Tebboune a affirmé qu’avec le président Macron il a ressenti de la sincérité ce qui, pense t-il, va impulser une nouvelle dynamique dans les relations entre les deux pays.

Djezzy Binatna

Par ailleurs le journaliste français a tenté de piéger le président en l’interrogeant sur son soutien à un 5eme mandat de Bouteflika mais Tebboune a répondu sèchement qu’il n’avait jamais soutenu le projet du président déchu.

« On m’a mis à l’écart en 2017 et en 2018 j’étais chez moi et je n’ai jamais participé à ce projet » a déclaré le président de la république.