L'Iran lance un mandat d'arrêt international contre Donald Trump

Un mandat d’arrêt international contre le président américain Donald Trump et 35 autres personnes accusées d’être impliquées dans le meurtre du général Qassem Soleiman, vient d’être lancé par l’Iran, indique aujourd’hui l’agence de presse iranienne Fars.

Annoncé ce lundi par le procureur de Téhéran Ali Alqasimehr, ce mandat d’arrêt est émis, selon ce procureur, pour des accusations de meurtres et d’action terroriste. L’Iran a demandé dans ce cadre à Interpol de diffuser une « Alerte rouge » pour Donald Trump et toutes les personnes ayant trompé dans le meurtre de Qassem Soleiman

Quand on sait que des pays n’arrivent même pas avec tout leur arsenal juridique et diplomatique à récupérer un sous vaillant l’argent volé par leur « issaba locale » et déposé dans des banques étrangères, ce mandat d’arrêt qui s’apparente plus à une manoeuvre politique n’a aucune chance  d’être suivi d’effet.