Le vaccin anti-Covid-19, le ChAdOx1 nCoV-19 développé  par l’université d’Oxford est  en train d’être testé officiellement en Afrique du Sud.  vingt  volontaires ont déjà reçu, depuis jeudi passé, une injection de ce vaccin candidat  que l’on qualifie des plus prometteurs parmi ceux mis au point jusqu’à maintenant dans le monde.

Au total 2000  Africains vont participer à ces premiers essais cliniques dont l’objectif, comme le précise à France 24, Lee Fairlie, médecin pédiatre à l’université de Wits de Johannesburg qui supervise l’un des sites où se déroule cette opération « est de nous assurer que le vaccin n’est pas dangereux pour les patients et de mesurer la réponse du système immunitaire ».

Ces tests cliniques qui vont durer une année  sont menés également simultanément au Royaume-Uni ainsi qu’au Brésil pour prouver l’efficacité de ce  vaccin sur  différentes populations.