Des cinéastes et écrivains avaient prédit depuis plus de 20 ans l'apparition du coronavirus

Depuis l’apparition du coronavirus en décembre 2019 dans la province chinoise de Wuhan, plusieurs adeptes des théories du complot rejoints par toute une cohorte d’internautes livrent  quotidiennement toutes sortes d’hypothèses et de commentaires pour expliquer la tragédie sanitaire et le black-out que vit en cette année 2020 toute la planète.

Des discours et hypothèses partagés par les internautes du monde sur le coronavirus, ce sont particulièrement les prédictions de ce mal exhumées dans de nombreux ouvrages et films qui ont fait le buzz au point où les ouvrages et les films cités, considérés comme prémonitoires ont vu leur audience et leurs ventes augmenter considérablement. 

 Si certains chapitres de livres et scènes de films jugées comme des « prédictions » du coronavirus et partagées par les internautes ont été vite défaites par des journalistes vigilants, à l’exemple des « prophéties » fabriquées attribuées à Nostradamus, il reste que dans certains livres et films, on y trouve effectivement des coïncidences frappantes avec le scénario actuel du Covid-19. Comme quoi, certains auteurs et experts peuvent anticiper des situations et des  œuvre de fiction rattraper la réalité.

Concernant les livres, trois  titres, en particulier, ont circulé de façon virale sur le NET pour leurs étonnantes coïncidences avec la crise mondiale actuelle. Il s’agit du roman « Les yeux des ténèbres », de  l’auteur américain à succès Dean Koontz, du roman « Fin des jours » de Sylvia Browne et de l’essai « Le Nouveau Rapport de la CIA : comment sera le monde en 2025 ? » de  l’historien et journaliste français Alexandre Adler. 

Dans  « Les yeux des ténèbres » publié en 1981, il est question d’un virus meurtrier nommé dans la première édition « Gorki-400 » et dans la réédition de 2008 « Wuhan-400 ». Ce  « Wuhan-400 » virulent et meurtrier présente des ressemblances troublantes avec le Covid-19. 

Dans «  Fin des jours » sorti en 2008, l’auteure Sylvia Browne connue comme voyante fait une prédiction troublante « Vers 2020, une maladie sévère de type pneumonie se répandra à travers le monde, attaquant les poumons et les bronches et résistant à tous les traitements connus. Presque plus surprenant que la maladie, ce sera le fait que celle-ci disparaîtra soudainement aussi rapidement qu’elle est arrivée, attaquera une nouvelle fois dix ans plus tard, puis disparaîtra entièrement. », Écrit-elle dans son livre.

Dans « Le Nouveau Rapport de la CIA : comment sera le monde en 2025 ? », paru en 2009, dans un texte titré « Le déclenchement possible d’une pandémie mondiale » un scénario similaire au Covid-19 a été minutieusement prévu. « L’apparition d’une nouvelle maladie respiratoire humaine, virulente extrêmement contagieuse pour laquelle il n’existe pas de traitement adéquat, pourrait déclencher une pandémie mondiale. » est-il en effet écrit dans ce livre et le plus frappant, même la région et les conditions de l’émergence de cette pandémie étaient rigoureusement prévues « Si une maladie pandémique se déclare. Ce sera sans doute dans une zone à forte densité de population, de grande proximité entre humains et animaux. Comme il en existe en Chine et dans le Sud-Est asiatique où les populations vivent au contact du bétail. » Peut-on, en effet, lire dans cet encart d’une précision saisissante.

Concernant le cinéma, c’est, particulièrement le film « Contagion », de  Steven Sodergergh et un épisode du dessin-animé  « Les Simpson » de Matt Groening qui ont attiré l’attention de millions d’internautes.

Le film « Contagion » sorti en 2011, raconte l’histoire d’un virus qui a de nombreuses similitudes avec la pandémie actuelle.  Ce virus  d’origine animale, transmis d’une chauve souris à un porc qui le transmet à un humain donnera lieu à une grave épidémie avec ses millions de contaminés et ses milliers de morts. Choses étonnante, la zone d’apparition du virus ainsi les symptômes des personnes infectées dans le film, sont semblables à celle du Covid-19.

Dans un des épisodes des Simpson, Homer ouvrant un colis qui lui est parvenu du Japon est contaminé et contamine à son tour les autres, causant ainsi une épidémie de grippe qui se propage dans tout Springfield.

Friands de ce genre de « prédictions » et de coïncidences, les internautes balancent chaque jour des séquences de films et des titres de livres où il  est « annoncé » cette crise sanitaire qui a totalement chamboulé le monde.

Mais  pour beaucoup d’auteurs et de journalistes qui vérifient chaque jour les informations relayées sur les réseaux sociaux, toutes ces « prédictions » sont tout à fait normales et relèvent purement de la grande capacité d’anticipation de certains auteurs.

« Les auteurs de fiction essaient toujours d’imaginer ce que serait la réalité, il est donc très probable qu’ils écrivent ce qui ressemble à une prédiction. Bien sûr, c’est bizarre quand les détails entrent en collision, mais je pense que c’est juste une question de probabilités » a déclaré, à ce propos,  le romancier  chinois, Chan Ho-Khei.