Le Maroc rapatrie 301 de ses ressortissants bloqués en Algérie

Un total de 301 Marocains bloqués en Algérie à cause de la fermeture des frontières pour juguler la propagation de la pandémie du COVID-19, ont été rapatriés samedi à la ville de Saadia, à l’est du Royaume.

Ainsi, trois vols de la compagnie aérienne marocaine, Royal Air Maroc, ont atterri à l’aéroport d’Oujda (est) à bord desquels se trouvaient 301 Marocains bloqués dans ce pays voisin, à cause de la pandémie du coronavirus.

Les rapatriés marocains ont été placés en quarantaine dans un hôtel de la ville de Saadia. Une équipe médicale de l’hôpital COVID-19 de Saidia les attendait pour leur administrer de nouveaux tests selon les protocoles sanitaires en vigueur au Maroc.

Selon des sources locales, ce pont aérien entre le Maroc et l’Algérie se poursuivra au cours des prochains jours pour rapatrier d’autres Marocains bloqués dans les circonscriptions consulaires de Sidi Bel Abbes et Oran.

Pour rappel, les vols de ce samedi, reliant Oujda à Alger, sont une première, car jamais un vol régulier n’a été opéré sur cette ligne, pourtant réclamée par les Marocains et Algériens résidant dans l’Oriental marocain et l’Ouest algérien.