Dans des vidéos postées sur Facebook plusieurs jeunes interviewés par France 5 accusent le réalisateur de les avoir manipulés. Ils affirment que leurs déclarations ont été sorties sciemment de leur contexte.