Coronavirus: Catastrophe sanitaire au Brésil

Le nombre de cas confirmés du nouveau coronavirus au Brésil s’est élevé à 347.398, selon le ministère de la Santé, qui a annoncé un total de 22.013 décès et 142.587 guérisons.

Au cours des dernières 24 heures, 965 nouveaux décès par covid-19 ont été recensés portant le total à 22.013, soit un taux de mortalité (nombre de décès sur le total des cas) de 6,3%.

Le ministère a précisé que 16.508 nouveaux cas confirmés ont été comptabilisés de vendredi à samedi, ce qui porte le nombre cumulé à 347.398 cas, dont 182.798 font l’objet d’un suivi médical (52,6%).

Par ailleurs, 142.587 personnes se sont rétablies de la maladie depuis la confirmation du premier cas le 26 février (41,0%), d’après la même source, qui a fait observer que 3.534 décès suspectés d’être causés par le Covid-19 sont sous enquête.

Sao Paulo reste l’épicentre de la pandémie dans le pays de plus de 210 millions d’habitants, concentrant le plus grand nombre de décès (6.045) pour 80.558 cas confirmés.

L’Etat est suivi par le Ceara ( 2.308 décès et 35.122 cas), Rio de Janeiro (3.905 décès et 34.533 cas), Amazonas (1.744 décès et 28.802 cas), Pernambuco (2.144 décès et 26.786 cas) et Par (2.001 décès et 22.697 cas).

Le Brésil, qui connait nombre de divergences politiques sur la gestion de la crise sanitaire, est devenu depuis vendredi le 2ème pays le plus touché par la pandémie au monde, le pic de la courbe de contagion étant prévu pour juillet.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a exprimé, vendredi, sa préoccupation face à la situation dans le pays, notamment dans la vaste région amazonienne (nord), dont l’infrastructure hospitalière est sur-utilisée, ainsi qu’à Pernambuco (nord-est).

Le Brésil a approuvé, il y a deux jours, l’utilisation de la chloroquine et de l’hydroxychloroquine pour le traitement des patients présentant des symptômes bénins, un protocole qui a été proposé par le ministre intérimaire de la Santé, Eduardo Pazuello.