EXCLUSIF: Rebrab va lancer un méga- projet touristique sur la côte Est de Bejaia
Rebrab veut donner un nouveau souffle à la wilaya de Bejaia

Parce que l’Algérie nouvelle ne peut s’en passer d’un secteur touristique fort et compétitif, Issad Rebbrab, patron de CEVITAL va lancer, selon des sources sûres, sur la côte-est de Bejaïa un village touristique d’excellence pour contribuer à l’essor effectif de ce secteur dont le niveau tarde encore à rattraper celui des pays voisins. 

Le village touristique, qui s’étalera sur plusieurs hectares, sera construit entre les deux stations balnéaires d’Aokas et de Souk El Tenine.

Djezzy Binatna

Le village touristique pourra également recevoir des touristes même en hiver. En effet le projet prévoit d’installer des infrastructures afin de permettre aux touristes Algériens et étrangers de pratiquer notamment des sports d’hiver.

Ce mégaprojet qui va redonner ses marques au tourisme balnéaire et de montagne à Bejaïa va générer, selon nos sources, plusieurs milliers de postes d’emplois directs et indirects et contribuera grandement à la promotion de la destination Algérie dans les prochaines années.  

Riche en hydrocarbures, l’Algérie qui a fondé son économie depuis son indépendance sur l’industrie lourde, n’a pas trop accordé d’importance à ce secteur pourtant source plus rassurante et plus durable que le pétrole. Ce n’est qu’en ses dernières années, avec l’échec de la politique de l’industrialisation et  de l’instabilité constante des rentrées des hydrocarbures que les pouvoirs publics ont commencé à se dépêtrer de leur politique rentière et à parler de la diversification économique.

L’ouverture du secteur touristique à l’investissement privé a donné ses fruits et a permis au pays de se doter de plusieurs infrastructures touristiques de qualité, avec ce que cela a généré comme impact positif sur l’emploi et la fiscalité.

Le mégaprojet de Rebrab dont le montant et la superficie ne sont pas encore connus va contribuer certainement à la relance du secteur du tourisme telle que voulue par les pouvoirs publics, pour le rendre plus concurrent et plus attractif aussi bien sur le marché intérieur qu’à l’étranger.