Des images et des vidéos insolites circulent   depuis hier sur le NET montrant  des animaux sauvages  circulant dans des villes fantômes dans plusieurs pays du monde.  La présence inédite des ces animaux  dans  ces villes où  les populations se sont totalement confinées est expliquée   par les experts par la diminution de la pollution mais aussi par la faim  qui poussent ces animaux à chercher partout leur nourriture.

Au Japon, dans la ville de Nara  des centaines de daims qu’abrite le parc naturel  de la région, ont pris d’assaut la ville par dizaines. En Thaïlande, dans la ville de  Lopburi, ce sont les singes qui étaient habituellement nourris par les touristes qui  sont descendus dans le centre-ville  à la quête de leur « pain quotidien ».

A Venise (Italie), les canaux  complètement  désertés par les canotiers sont remplis de milliers de poissons, chose qui n’a jamais été observée auparavant.  Dans les ports de Cagliari (Italie) se sont  les Dauphins qui ont envahis les lieux désertés par les bateaux.  En Espagne, des sangliers s’aventurent dans le centre –ville de Barcelone….et les exemples sont nombreux de ses phénomènes insolites, conséquences inédites du coronavirus.

« Magique », « magnifique »,« des images  dignes de films futuristes », … les internautes  se sont allés de tout leur attirail linguistique pour qualifier ces phénomènes qui vont  se multiplier certainement à travers la planète au vu du confinement général observé de plus en plus par tous les pays du monde.