Le président de la république, Abdelmadjid Tebboune, n’écarte pas une intervention de l’armée nationale populaire (ANP) dans le cas ou l’Algérie passerait à la phase 3 de la lutte contre la pandémie du Coronavirus.

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune qui présidait ce jeudi une réunion complémentaire à celle tenue mardi dernier sur les mesures prises pour faire face efficacement à l’épidémie du coronavirus, a donné de nouvelles instructions au gouvernement.

En effet, le chef de l’état a décidé d’arrêter complètement le transport public entre les wilayas tout comme il conseille aux citoyens de ne pas se balader inutilement même dans son quartier pour éviter la propagation du virus.

Tebboune a également décidé de donner un congé exceptionnel à toutes les femmes qui travaillent et qui ont à leur charge des enfants en bas age.

Par ailleurs pour ce qui est de la lutte contre les spéculateurs le chef de l’état s’est montré intransigeant en donnant des ordres aux services concernés de « sceller » tous les magasins qui s’adonnent à la spéculation et de présenter les auteurs devant la justice.

Enfin pour ce qui est des marches ou des manifestations de rue, Tebboune a été également ferme en intimant l’ordre aux service de sécurité afin d’empêcher tout rassemblement public.