La Confédération africaine de football (CAF) a annoncé vendredi le report à une date ultérieure, des deux prochaines journées des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2021, prévues initialement entre le 25 et 31 mars, en raison de la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (COVID-19).

L’équipe nationale, championne d’Afrique en titre, devait affronter le Zimbabwe le 26 mars à Blida, avant de se rendre en Afrique du Sud pour défier les « Warriors » le 29 mars à Orlando stadium de Johannesburg.

Les stades du Zimbabwe n’ont pas été homologués par la CAF.

L’instance dirigeante, qui s’est appuyée sur le dernier rapport de l’organisation mondiale de la santé (OMS) en considérant le Covid-19 comme une pandémie, a souligné dans son communiqué qu’elle va établir un nouveau calendrier pour la suite des qualifications de la CAN-2021, dont il reste quatre journées à disputer.

Pourtant, la CAF avait annoncé mercredi dernier le maintien de toutes ses compétitions, dont le championnat d’Afrique des nations CHAN-2020, réservé aux joueurs locaux, prévu au Cameroun en avril prochain, sur la base des rapports de l’OMS sur l’épidémie.

Au terme des deux premières journées de qualifications, l’Algérie caracole en tête du groupe H avec 6 points, avec deux longueurs d’avance sur le Zimbabwe (4 pts). Le Botswana (3e, 1 point), et la Zambie (4e, 0 point) ferment la marche.