Le prototype du premier bateau algérien destiné à l’exportation construit par la Société Algeria Koréa marine service (SARL SAKOMAS), sera présenté, samedi, au niveau du chantier naval d’Azeffoune de cette même société, à une soixantaine de kilomètres au Nord de Tizi-Ouzou, selon son P-dg Nor el Islam Benaoudia.

Ce prototype est l’un des deux bateaux de pêche construit par Sakomas au niveau de son chantier de construction et de réparation navale sis au port d’Azeffoune pour un client mauritanien qui a passé une commande pour la fabrication de deux bateaux de pêche de 14 mètres chacun. Le premier est donc achevé en construction, et le second très prochainement, a-t-on ajouté de même source.

Une cérémonie de présentation du premier bateau réalisé en fibre de verre, est prévue ce samedi à Azeffoune en présence de plusieurs invités dont les représentants diplomatiques de la Mauritanie en Algérie, et de la Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA) entre autres, a indiqué le P-dg de SAKOMAS.

La procédure d’exportation des deux bateaux dont le suivi de la construction est assuré par l’organisme de contrôle de la conformité et de certification VERITAL, vers la Mauritanie, sera lancée avant le mois de Ramadan prochain, a précisé M. Benaoudia.

La technique de construction des bateaux de pêche en fibre de verre a été acquise par SAKOMAS suite à la signature d’une convention entre cette société et la société sud-coréenne Hyundai, portant sur le transfert du savoir-faire et la formation.

Les premiers bateaux sortis du chantier naval d’Azeffoune, qui est entrée en production en 2015, sont des embarcations de pêche type « petits métier » de 12 à 14 mètres de long. Au total, 10 bateaux de pêche de 12 à 19 mètres, ont été construits au niveau de ce même chantier naval au profit de clients des wilayas de Bejaia, Alger et l’Ouest du pays, entre 2015 et 2019, rappelle-t-on.