L’ancien chef du protocole à la présidence, Mokhtar Reguieg, placé sous mandat de dépôt ce lundi le 24 février 2020 rapporté par la télévision Ennahar.

L’ex chef du protocole de la présidence de la République, Mokhtar Reguieg, s’est présenté le samedi, devant le juge d’instruction du tribunal de Sidi Mhamed pour affaire de corruption et d’abus de pouvoir.

 « La boîte noire de Bouteflika» Mokhtar Reguieg  comme on l’a toujours décrit, a été auditionné samedi par la gendarmerie de Bab el Djedid à Alger, où il a passé la nuit là-bas, pour être renvoyé le dimanche devant le juge d’instruction du tribunal de Sidi M’hamed.

Djezzy Binatna

Mokhtar Reguieg avait déjà comparu devant le tribunal militaire de Blida, dans une affaire de complot contre l’armée et l’autorité de l’État, dans laquelle le frère de l’ancien président Said Bouteflika, l’ancien chef du «DRS», le général Toufik et le directeur des services de sécurité, le général Tartag ont été condamnés.

Ce dernier était impliqué dans l’affaire en tant que témoin, car il était le lien entre l’ancien président et diverses institutions de l’État.