Le verdict est tombé ce soir au niveau du tribunal militaire de Blida ou se déroulait depuis dimanche le procès en appel de Louiza Hanoune, said Bouteflika, Tartag et Mohamed Medienne dit Toufik.

Aux termes des délibérations, le tribunal militaire a décidé de la relaxe de la secrétaire générale du parti des travailleurs, louiza Hanoune. Les trois autres co-accusés ont été condamnés quant à eux à la même peine prononcée lors du premier procès, à savoir 15 années de prison ferme.

Plutôt dans la journée, le procureur avait requis la peine de 20 années d’emprisonnement à l’encontre des quatre accusés. Ces derniers étaient poursuivis pour complot contre l’autorité de l’état et complot contre l’armée.